Implants énergétiques

 

L’image contient peut-être : texte

 

    Le terme implant succède à cette vague "thérapeutique" de P.M.T [ Pyramidal Memories Transmutation ] qui consiste en la reprogrammation de votre a.d.n, plus couramment appelé kinésiologie de reprogrammation. C’est dans les années 2000 que cette thérapie s’est définitivement implantée comme une “nouvelle médecine” : la reprogrammation cellulaire. Le caractère évolutif d’une pratique dénote la nécessité de répondre à une demande mais elle ne témoigne en rien de sa performance ou de sa légitimité.

 

    L'implant dans sa terminologie énergétique / intentionnelle et spirituelle signifie : influence, programmation, atteinte qui sont extérieurs à vous et qui s’imposent à vous. Pour simplifier, vous subissez des énergies, des comportements, des influences dont il faut se débarrasser.

 

    Mais en allant vers ce mode de pensée ou vers ces mondes là de programmation de la personne, d'implants, on ne s'aide pas puisque ce schéma de pensée est totalement anxiogène .

    Sans discernement vous prenez le risque de partir en vrille et de vous couper de tout et de vous-même. Dès lors que l’on entend de vous un changement complet de votre personnalité et de votre comportement, j’appelle ça une manipulation mentale.

Un exemple : parler d’implant karmique, c'est faire de sa mémoire d'âme un problème alors qu'elle porte en elle tout ce qui vous construit et qu’il est nécessaire de comprendre.

 

    Quand je lis que l'on peut aider à l'éveil ou à l’ascension spirituelle en vous aidant à déprogrammer vos engagements d'avant l'incarnation, je m'inquiète. On ne divorce pas de sa mémoire d'Âme, on ne remanie pas, ou mieux encore, on ne révoque pas le contrat d'Âme à son avantage. L’Être existe dans un apprentissage perpétuel et dans la continuité de vos incarnations. Et ceci est aussi vrai dans votre vie actuelle. Si vous ne faites pas face à ce qui vous incombe, alors oui, ce qui ne s'apprend pas par la sagesse s'apprendra par l'adversité, les blocages, la douleur, la frustration... oui.

 

    Personne ne veut vivre dans la difficulté, c'est certain. Et c'est pour cela que certains courants de pensée vous suggéreront habilement la nécessité de chercher LA solution extérieure à vous-mêmes : un implant. L’Initial Path Room [ l’IPR qui fait partie du programme PMT] a pour but d'extraire et d'arracher les implants qui nous relient à un monde artificiel. C’est ce que vous ventent la brochure de la P.M.T. Certaines personnes (pas toujours bien avisées ou intentionnées) vous assureront faire ce travail à votre place en créant un état de confiance et de dépendance que je qualifie d'abus de crédulité, si ce n'est d'abus de faiblesse avec certaines personnes.

 

    On en revient toujours au même : la quête éperdue de la panacée pour mieux vivre... hors des réalités ? Telle est la question. Dès lors que vous envisagez votre vécu sous un angle problématique qu'il faut gommer, retirer, effacer en lieu et place de la compréhension et de la transcendance, il y a péril en la demeure. Notre réalité matérielle, nos relations familiales et émotionnelles, nos engagements psycho-émotionnels, nos déboires n’ont rien d’artificiels ! C’est La Vie ! A charge pour tous d’y trouver le bon équilibre pour se sentir bien avec soi-même et avec les autres.

 

    On trouve de tout, côté "thérapeute". Tout dépendra de vos croyances, de vos affinités, de vos peurs, de vos finances. Comme on dit : il y aura à boire et à manger pour tout le monde. Du new age, à l'énergétique, au syncrétisme en passant par les thèses ufologiques, sans oublier les conspirationnistes etc...etc... Je vous invite à chercher “implants énergétiques” / “implants éthériques” sur votre moteur de recherche, on vous renvoie à tout... même les illuminatis, même les archanges, même les reptiliens... Bref de tout, pour dire que tout le monde y trouvera son compte et c’est le propre de la pensée syncrétique : ça s’adapte à tous.

 

    Nécessairement vous vous reconnaîtrez dans telle description, dans telle mémoire familiale, ou tel symptôme physiologique à résoudre... pardon à effacer ou à retirer.

    Arrêtez de vous déresponsabiliser ou de vous voiler la face. Prenez pleine conscience de vos expériences, de la portée de vos relations, de l'adversité, de vos failles, de vos torts aussi. Vos douleurs, vos espérances, vos émotions, vos frustrations sont les piliers de votre construction personnelle dans ce monde concret et non des entraves ou des blocages à une ascension toute relative. Je dis toute relative parce que pour moi : ce n’est pas à la spiritualité à s’adapter à vous ni à vos envies, mais à vous à aller vers elle, en pleine conscience et dans la raison.

 

 

Changer d'optique !!

 

    Admettez que votre histoire personnelle, vos relations sont des circonstances qu'il est nécessaire d'expérimenter ou d'éprouver. Cessez de voir tout cela comme l'intervention d'une force extérieure/divine/énergétique/karmique qui vient vous pourrir la vie, alors même que c'est lié à vous en premier lieu et qu'il est nécessaire d'en passer par là pour vous réaliser en vous affirmant ou en changeant de comportement non pas en vous déprogrammant ou en vous dégageant de vos liens et responsabilités.

    Prévenez un état de vulnérabilité en remettant en question l’intérêt de certaines pratiques que vous jugiez encore sans fondement il y a peu de temps avant. C’est cela que j’appelle l’effet mode “Tiens une nouveauté, ça doit être bien”

La parole, les actes, vos comportements qui n’ont absolument rien de programmables sont des causes à effets que vous seuls pouvez assimiler et transcender.

    Je n'aime pas le new age, vous l’aurez compris. Pourtant il est omniprésent. “Jamais moi, jamais mon vécu... Les torts, le problème c'est les autres. J’en veux à mon karma, à cet invisible “négatif” qui m'a pris pour cible"... Victimisation et déresponsabilisation : force est de constater que le new age vous conditionne en ce sens !

Et pourtant je peux vous assurer que tout ce qui relève de la complexité, de l’adversité de l’épreuve est un apprentissage en soit. Tout a une raison d’être.

 

    Ceci me fait penser à une citation que j'ai lu il y a peu. 
"Lorsque ton passé t’appelle, ne réponds pas, il n’a rien de nouveau à te dire." 
C'est d'une bêtise affligeante !! (pour rester polie)

A ceci je réponds : "L'avenir est un long passé"

 

    On a tout à comprendre de lui pour en sortir grandi et libre. C’est nécessaire de garder cette mémoire, ne pas la gommer ou d’en faire un “implant” que l’on peut bidouiller, arracher, enlever, au risque de réitérer les mêmes erreurs ou de faire subir à son entourage ce qu’on cherchait à oublier.

 

    Les "implants" c'est encore un moyen d'endormir cette prise de conscience nécessaire en disant "c'est pas moi, ça vient d'ailleurs" Cette prise de conscience est difficile, c’est un constat qu’il faut admettre.

 

    Sérieusement, j'en passe et des meilleurs quand je suis arrivée aux "implants" vu par les conspirationnistes de la carte d’identité et qui font un soin collectif d'amour pour vous déprogrammer. Vous y croyez-vous ? 
Et bien il y en a qui sont venus massivement faire désimplanter leur carte d’identité, faire déprogrammer de leurs comportements et reprogrammer en “amour” leurs énergies. Merci l’effet placebo, ça ne fera pas de mal, quoique... ça reste à voir.

 

C'est quand qu'on arrête les conneries ? C’est quand qu’on arrête d’être crédule et dépendant à ce point ? C’est quand que vous direz “mais je me fais retourner le cerveau” ?

 

    J'attire votre attention, après chacun(e) fera ce que bon lui semblera, sur le fait qu'il existe effectivement des thérapies efficaces, qui n'abordent pas la question sous cet angle cellulaire, cette programmation, ou encore de problème extérieur à soi mais qui vous aide concrètement à faire cette introspection et à reconsidérer vos relations, vos attitudes, vos failles, vos choix de vie.

 

    Il y a les thérapies conventionnelles comme la psychanalyse par ex. Ne négligeons pas les thérapies conventionnelles qui vous réconcilient avec vous-même et votre vécu. 
Qu’a fait le new age si ce n’est reprendre tout ce qui existait déjà en la matière comme l’enfant intérieur et la psychogénéalogie joliment appelé constellation familiale ?

 

    Oui, il y a des thérapies complémentaires dans l'énergétique et le spirituel qui vous apporteront un autre regard. Nous sommes d’accord sur leur utilité et leur bienfaits, mais choisissez-en qui sont sensées et surtout respectueuses de votre intégrité psychique et qui ne chercherons pas à vous embrigader dans des délires ahurissants, comme la reprogrammation de votre a.d.n pour améliorer la personne que vous êtes et régler vos problèmes (no comment).

Je comprends le besoin de chacun(e) de chercher une solution ou devrai-je dire LA solution à tous leurs maux et malheurs. Je respecte cela parce que nous avons TOUS notre histoire à porter et à transcender. Vous n’êtes pas seul(e) ! Mais par pitié que cela ne se fasse pas au dépend de votre bon sens, de votre autonomie et de votre discernement.

 

    Alors dès à présent, faites le bilan sur vous, vos relations, votre vécu et donnez-vous des moyens REALISTES et CONSCIENTS pour assurer votre épanouissement et votre développement personnel avec des personnes rationnelles dotées d’aptitudes extra-sensorielles oui mais bien ancrées (terre à terre)

N’allez pas croire que vous pourrez piper les dès (votre contrat d’incarnation).

N’allez pas croire que vous pouvez vous arracher au réel.

Par un moyen ou par un autre vous devrez vous en acquitter en vivant et en relevant toutes vos expériences de vie.

 

    Rien n’est simple, je n’irai pas vous contredire. Mais n’oubliez jamais que vous seul(e) savez ce que vous avez dû surmonter pour arriver là où vous êtes aujourd’hui. La seule baguette magique qui fonctionne à ce jour, c’est votre seule volonté.

 

Implants ? Le mauvais plan ?


Inès Lenne 2018 © Tous droits réservés